5 choses à ne pas faire à Zanzibar

Voyage

Zanzibar, cette île paradisiaque, le sable fin, l’eau turquoise.. On est accueilli(e)s comme des rois/reines, on ne nous dit jamais non, chaque personne veut vous faire vivre la plus belle des expériences. Ca vous donne forcément envie de les aider, d’accepter ce qu’ils proposent pour ne pas les froisser, de prendre en photos ces personnes si belles, de profiter à fond de cette île extraordinaire. J’ai tellement été touchée par ce peuple, la beauté de cette île et ses ressources. Mais ça me tient à coeur de vous faire part de certaines choses que j’ai vues , certaines réflexions que j’ai eu et des informations de j’ai appris là bas.

Donner de l’argent aux enfants 

C’est sûr que c’est tentant ; on est tranquillement sur la plage à déguster un cocktail, alors que juste à coté, on a d’adorables enfants habillés avec des vêtements trop grands, pas toujours hyper propres. Alors oui ils sont si petits et mignons, mais généralement ils vont vous demander « Money Money ». Mais si on réfléchit un peu, on donne de l’argent à un enfant, donc ils arrivent tous, mais on ne peut pas en donner à l’infini… Et puis l’argent ou va t’il après ? Est il donné à leur papa, pour qu’il aille le dépenser au bar avec ses amis, ou au chef du village qui s’en met plein les poches ? Il va peut être directement à sa maman qui l’utilisera pour acheter de la nourriture, mais qui sait…
Sur la plage, vous pouvez aussi entendre « Pipi », non les enfants n’ont pas besoin d’aller aux toilettes, Pipi veut dire bonbon en swahili. Alors oui, les friandises pour nous, ce n’est rien. Mais, imaginez, vous êtes parents, et un inconnu donne des bonbons à votre enfant alors qu’à la maison vous ne voulez pas qu’il en mange, vous le prendriez comment ?! De plus, on se met dans la tête que le médecin là bas n’est pas remboursé, qu’aucun soin en général n’est pris en charge par l’état, donc je ne vous parle pas du prix du dentiste…
La solution pour moi, c’est de demander aux mamans qui ne sont jamais bien loin, et favoriser les vêtements, les fournitures scolaires, bref les choses plus utiles. Vous pouvez aussi, si vous avez la possibilité, donner à des écoles directement et discrètement à l’institutrice, si vous n’avez pas assez pour tous les enfants.

Sortir les étoiles de mer de l’eau 

Photos trouvées sur instagram

Elles sont si belles, de toutes les couleurs, de toutes les formes et si inoffensives. Alors c’est sûr que c’est super agréable d’en prendre dans les mains, c’est tout doux. Pour les photos « instagramables » rien de plus joli que d’en avoir de poser avec devant cette eau turquoise. Mais saviez vous que cet échinoderme est extrêmement sensible, à tel point que vous la sortez deux secondes de l’eau, elle peut s’asphyxier et mourir. D’ailleurs, rien que de les toucher peut entrainer des problème de peau, cela à cause de la crème solaire par exemple. Alors s’il vous plait, admirez les, contemplez les mais ne les touchez pas !

Aller voir les dauphins 

On a tous le rêve de voir un jour des dauphins, sinon pourquoi les zoo proposeraient des shows avec eux. Alors oui, moi aussi, plus jeune j’étais totalement fan de ces cétacés. A Zanzibar, pas besoin d’aller bien loin pour les trouver, dans leur milieu naturel. Les guides savent exactement ou les trouver et peuvent vous y emmener pour quelques shilling (monnaie locale). J’en ai fait l’expérience, nous voulions aller voir les poissons, avec notre masque et notre tuba au bord de l’île de Mnemba (dont le propriétaire est Bill Gates) et le bateau n’allait pas du tout vers le lieu de snorkeling, mais vers les dauphins, une de mes amies a remarqué que la direction n’était pas la bonne et à insister que nous ne voulions pas aller voir les dauphins. On ne peut pas blâmer le guide, c’est le tour demandé par énormément de touristes. J’avoue que je ne comprenais pas pourquoi il ne fallait pas aller voir les dauphins alors qu’ils sont dans leur milieu naturel, ils ont décidé d’être là. Quelques heures plus tard, alors que nous cherchions un nouvel endroit pour plonger, une vingtaine de bateaux sont arrivés à fond et là je vois deux petits dauphins totalement encerclés, avec des gens sautant juste à coté pour pouvoir avoir le meilleur cliché, ou pouvoir les toucher. Ca m’a totalement dégoûté ! Les pauvres bêtes devaient être totalement terrorisés par les moteurs de bateaux, les touristes hurlant et sautant pour les rejoindre.. Ceci a clairement un impact sur la reproduction des dauphins, leur bien être et leur lieu de vie. Donc s’il vous plait, pensez d’abord à la nature plutôt qu’aux clichés magnifiques que vous pourriez faire. Pour la petite histoire, sur une autre excursion, les dauphins sont arrivés d’eux mêmes, autour du bateau, on a coupé le moteur et on essayé de ne pas faire de bruit, ce moment a été unique, je n’ai pas fait de photo, juste profité du spectacle que la nature nous a offert.

Se balader en tenue légère 

Photos prise à Stone Town avec autorisation

Si vous ne le saviez pas, Zanzibar est à 90% musulman et 10% chrétien, vous pouvez voir beaucoup de femmes avec le niqab (voile intégral), des jeunes filles avec l’hidjab (qui cache les cheveux), la religion est très importante et respectée. De plus, dans la culture africaine, il y a beaucoup de différents codes vestimentaires, les femmes ont souvent des tissus sur la tête, de larges vêtements colorés. Alors bien entendu en tant que française athée, il faut faire attention à respecter leur culture. Sur la plage par exemple, on peut bronzer en maillot de bain (perso je portais une « vraie » culotte et pas un string) mais dès qu’on marche au bord de l’eau, il parait logique de mettre un paréo ou une robe légère. Pour la visite des villages ou de la capitale Stown Town, un tenue appropriée est clairement nécéssaire, non pas que vous auriez des remarques, mais par respect. Il faut au minimum cacher ses épaules (on oublie les bustiers et les débardeurs) et les genoux (non non au mini short). Perso j’ai opté pour une robe longue et légère avec des petites manches. Pour moi, ça parait logique de respecter le pays que l’on vient visiter.

Prendre les gens en photo sans leur demander 

Photos prises avec autorisation et le cliché des poissons

La beauté de l’île c’est surtout celle de ses habitants, leurs sourires, leurs vêtements, leur environnement, leur style de vie. Le tout qui, passionnée de photo, donne envie de tout sauvegarder dans mon appareil. Rien de plus simple, pour avoir le meilleur cliché, il faut leur demander, même si vous ne parler ni le swahili, ni l’anglais, il est facile de se faire comprendre. J’ai déjà eu des refus que j’ai totalement respecté, comme cet homme qui, en pleine rue, écaillait ses poissons fraichement pêchés ; je voulais la photo parfaite de cet homme passionné mais je n’ai eu le droit qu’aux poissons. Alors oui, si vous voyez de l’autre coté de la rue le cliché parfait, ou on ne peut reconnaitre les personnes, ce n’est pas pareil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s